Home

Comment l’éducation peut développer pleinement le cerveau humain

Le but le plus élevé de l’éducation est de créer des individus pleinement responsables, capables de réaliser leurs propres aspirations tout en contribuant au bien-être de leurs concitoyens et au progrès de la société. Pour que ce but devienne une réalité, l’éducation doit développer le potentiel du cerveau humain qui peut être considéré comme la ressource la plus précieuse de chaque pays.

Brain

 

Le cerveau fonctionne d’une manière plus holistique

Pendant la pratique de la technique de MT, les stimuli sont répartis plus largement au niveau du cortex, ce qui indique une plus grande participation de tout le cerveau en réponse à des stimuli. Ceci suggère que les réserves inutilisées du cerveau sont mobilisées. Références ci-dessous.

 

Les experts en éducation savent bien que l’éducation actuelle ne permet pas de déployer cette immense richesse. Nous savons que le développement et le fonctionnement du cerveau sont influencés par la nature des expériences faites par chaque individu. Le type d’expériences engendrées par le système d’éducation actuel active des régions spécifiques du cerveau, mais ne favorise pas un fonctionnement intégré de l’ensemble du cerveau : la pratique des différentes disciplines – mathématiques, arts ou lecture, animent des zones spécifiques du cerveau correspondant au type d’activité, mais jamais la totalité du cerveau.

Une telle éducation, fondée sur une approche fragmentée de la connaissance, est en fait un obstacle au développement complet du cerveau.

cerveau-suede-428x255Par contraste, les institutions éducatives qui développent la conscience de leurs étudiants favorisent une plus grande utilisation du potentiel du cerveau humain en permettant l’expérience d’un fonctionnement global du cerveau durant la pratique de la Méditation Transcendantale.

Par exemple, le haut niveau de cohérence cérébrale induit par la pratique de la MT est en corrélation avec une plus grande créativité, plus d’efficacité dans l’acquisition de nouveaux concepts, un plus grand sens moral, une plus grande intelligence verbale, et des meilleures résultats académiques. Un fait remarquable est que les capacités cognitives qui, d’habitude, arrêtent de se développer aux environs de la fin de l’adolescence continuent à croître passé cet âge chez les personnes qui pratiquent la MT.

Concrètement, on observe que les étudiants bénéficiant de moments de calme MT sont plus heureux, moins stressés, et les écoles obtiennent d’excellents résultats aux test standardisés et gagnent de nombreux prix dans un éventail très large de domaines, comme les sciences, les mathématiques, la poésie, les sports, la musique, le théâtre, etc.

Sur la base de décennies d’expérience dans les écoles les plus diverses et de confirmations scientifiques, nous invitons les éducateurs aspirant à donner un maximum à leurs élèves à approfondir cette approche et à intégrer des moments de calme MT dans leurs classes.

Références illustration :
(1) Program Abstracts of the International Symposium “Consciousness and Brain,” Russian Academy of Science, Moscow, p. 19, 1992.
(2) International Journal of Neuroscience 13: 211–217, 1981; 15: 151–157, 1981; Scientific Research on Maharishi’s Transcendental Meditation and TM-Sidhi Programme: Collected Papers, Volume 1: 208–212, 1977; Volume 4: 2245–2266, 1989.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s